AADJT  |  ASSOCIATION D'AIDE AU DÉVELOPPEMENT POUR LES JEUNES TANZANIENS


** Déductible des impôts à 66% **

  Retourner au Relini Center, l'école maternelle

Drapeau tanzanien  Villages et campagnes, sur les chemins... :(cliquer sur la photo pour l'agrandir)

Le centre est le seul du genre dans les environs, il n'y a aucune autre structure dans les villages ou pour les habitants des campagnes alentours, ce qui rend l'éducation inaccessible pour des centaines d'enfants.

Le "Relini Center" commençant à acquérir une certaine notoriété, les enfants nous arrivent toujours plus nombreux chaque semaine mais le nombre de place est évidemment limité. Le projet du centre est d'accueillir les enfants les plus en difficulté, ce qui nous oblige à faire une évaluation des conditions de vie de chacun afin de déterminer quels sont les enfants à aider en priorité.

Nous avons donc demandé aux enfants de nous accompagner chez eux pour qu'on parle à leur parents. Cette visite nous a permis de récolter de nombreuses informations importantes, et de nous faire une idée des conditions de vie de l'enfant. En effet, les communications téléphoniques ne feraient pas ressortir toute la vérité.

On a donc parcouru les villages de "Chapa ya Ng'ombe", "Gaboni", "Leki Tatu", "Kwa Sadala" et "Majengo", on a visité une par une les maisons des enfants du centre, on a parlé aux familles, aux voisins, puis on a rempli une fiche personnelle pour chaque enfant que l'on a ponctué d'une note de 1 à 5, qui caractérise le niveau de vie de l'enfant, (plus la note est faible, plus l'enfant est défavorisé). Cette note nous sera utile pour les deux projets du centre.

Ecole maternelle : en cas de classe surchargée, il nous faudra malheureusement refuser l'entrée à des enfants. Dans ce cas, ce seront les enfants ayant des notes élevées et ceux vivants près d'autres écoles qui seront poliment orientés vers d'autres structures.

Nous espérons bien sûr ne pas avoir à en arriver là, sachant que fermer les portes d'une école à un enfant est une chose difficile à concevoir pour l'association.

Villages et campagnes, sur les chemins 1

 

Je ne sors plus sans mon sac à dos Pikachu

Je ne sors plus sans mon sac à dos Pikachu !

Ca c'est une seine activité, improviser une salle de classe en plein air

Ca c'est une seine activité, improviser une salle de classe en plein air et enseigner aux plus jeunes que soi. On soutient la jeune fille !

Villages et campagnes, sur les chemins 2

 

Villages et campagnes, sur les chemins 3

 

Villages et campagnes, sur les chemins 4

 

Villages et campagnes, sur les chemins 5

 

Table de billard artisanale du village

Table de billard artisanale du village...

Villages et campagnes, sur les chemins 6

 

Villages et campagnes, sur les chemins 7

 

Villages et campagnes, sur les chemins 8

 

Ici on commence très jeune à faire la vaisselle

Ici on commence très jeune à faire la vaisselle. Bien du courage petit bonhomme !

Villages et campagnes, sur les chemins 9

 

Au milieu des rizières

Au milieu des rizières. Sur la gauche avant récolte, sur la droite aprés recolte.

Villages et campagnes, sur les chemins 10

 

Villages et campagnes, sur les chemins 11

 

On demande aux mères de famille de venir au centre le matin

On demande aux mères de famille de venir au centre le matin pour qu'ensuite elles puissent nous emmener chez elles. En effet, il est parfois difficile pour un jeune enfant de nous guider jusqu'à chez lui.

Villages et campagnes, sur les chemins 12

 

Villages et campagnes, sur les chemins 13

 

Il faut du courage aux enfants pour marcher sur des kilomètres

Il faut du courage aux enfants pour marcher sur des kilomètres afin d'atteindre le centre, surtout durant la saison des pluies. Mr Lazaro et moi-même ne sommes pas toujours là pour les porter.

Villages et campagnes, sur les chemins 14

 

 

Frise pied de page