AADJT  |  ASSOCIATION D'AIDE AU DÉVELOPPEMENT POUR LES JEUNES TANZANIENS


** Déductible des impôts à 66% **

  Retourner au Relini Center, l'école maternelle

Drapeau tanzanien  L'école maternelle, réunion des parents d'élèves de début d'année :(cliquer sur la photo pour l'agrandir)

En février, on a accueilli les parents d'élèves à notre centre pour une première réunion officielle afin de discuter quelques points du règlement intérieur.

Le premier objectif du rassemblement était de faire signer aux parents une décharge dans laquelle ils nous autorisent à pratiquer quelques tests médicaux sur leurs enfants. Contrôle du VIH et de la malaria dans un premier temps puis ensuite de la typhoïde et l'allergie au sucre.

Mme Servera, secrétaire du centre, est aussi docteur et s'occupera de ce travail fastidieux mais nécessaire. En effet, il va être difficile de faire des piqûres à près d'une centaine de très jeunes enfants...

Nous avons ensuite mis les choses au clair sur différents sujets. Le centre propose un enseignement de qualité pour des frais scolaires très bas afin de faciliter l'accès à tous et aider un maximum d'enfant, nous leur demandons donc d'être sérieux par rapport à ce que nous demandons.

- 3000 TZs soit 1€50 à payer mensuellement avant la date du 5. Mis à part quelques cas particuliers, il sera demandé à chaque enfant dont les parents n'ont pas payé, de rester chez lui. - L'argent pour la conception des uniformes doit être versé avant fin avril.

- L'enfant doit apporter, à la cuisine du centre, un bout de bois tous les lundis, mardi et mercredi pour la préparation de la bouillie quotidienne.

- Un enfant absent trois jours de suite sans que l'on soit informé de quoi que ce soit sera invité à rester chez lui par la suite. Si un enfant est malade, il est demandé aux parents de nous appeler, ou de passer au centre en cas d'absence de téléphone.

- Les enfants doivent arriver à l'heure à l'école, un enfant arrivant trop souvent avec un retard important sera également invité à rester chez lui pour une période déterminé.

Il est difficile de dire à un enfant de rester chez lui, mais nous nous devons de fixer des règles afin d'obtenir du sérieux et de la discipline, sans lesquels on ne pourrait pérenniser notre école.

Pour finir, nous avons expliqué le projet de l'association AADJT, qui est d'aider à l'éducation des jeunes des villages reculés. On suivra donc au mieux les jeunes sortis du centre pour qu'ils puissent ensuite avoir accès à l'école primaire, par conséquent on regardera au cas par cas les éventuelles demandes d'aide et de soutien.

Nous avons aussi expliqué que même si c'est ce qui ce passe à la maison et dans les autres écoles, chez nous au centre, on ne frappe pas les enfants, mais on utilise d'autres moyens non douloureux pour obtenir de la discipline et enseigner. Je l'ai également dit à tous les enseignants à l'embauche, dans un projet parrainé par l'association on n'utilise pas de bâton, même si c'est profondément ancré dans la culture ici.

Il est difficile de changer les habitudes des gens mais on se doit d'essayer pour faire avancer les choses !

L'école maternelle, réunion parents élèves février 2014 1 L'école maternelle, réunion parents élèves février 2014 2

 

L'école maternelle, réunion parents élèves février 2014 3 L'école maternelle, réunion parents élèves février 2014 4

 

L'école maternelle, réunion parents élèves février 2014 5

 

Il a fallu aider certains parents à écrire leur nom

Il a fallu aider certains parents à écrire leur nom lors du remplissage du formulaire d'autorisation de tests médicaux. En effet, une partie de la population des villages est illéttrée, cela concerne surtout les personnes les plus agées.

Les enfants se sont empressés de reprendre possession de leur territoire

Une fois la réunion terminée, les parents sont retournés à leurs occupations quotidiennes, travaux dans les champs ou entretien de la maison pour de nombreuses mères de famille. Les enfants se sont empressés de reprendre possession de leur territoire, et la vie de l'école à repris son cours normal dans le bruit mais la bonne humeur...

 

Frise pied de page