AADJT  |  ASSOCIATION D'AIDE AU DÉVELOPPEMENT POUR LES JEUNES TANZANIENS


** Déductible des impôts à 66% **

  Retourner aux parrainages

Drapeau tanzanien  Parrainage en école primaire privée :

La politique globale de l'association est de travailler avec les écoles publiques, pour des raisons économiques, et comme nous voulons favoriser l'accès à l'éducation au plus grand nombre, avec notre budget actuel, il n'est pas cohérent d'inscrire nos enfants dans les écoles privées où les frais sont élevés.

Cependant pour des cas biens particuliers nous pouvons héberger ce type de parrainage.

Si un parrain souhaite que l'enfant qu'il veut aider intègre une école privée pour y recevoir un enseignement de plus grande qualité, l'association ne s'y opposera pas, et recherchera évidement l'école la plus adaptée.

Pour les projets en école privée, nous travaillons en collaboration avec l'école d' « Upendo » pour plusieurs raisons :

- De très bons résultats tous les ans comparés aux autres écoles privées.

- Une équipe dirigeante et des enseignants compétents avec qui nous avons de très bonnes relations.

- Une orientation très concrète au niveau des langues étrangères avec le parler obligatoire de l'anglais dans l'école et l'enseignement du français.

- Des frais de scolarité plus bas que les autres écoles privées.

Pour d'autres cas très exceptionnels, il est aussi possible d'inscrire un enfant dans une école privée, mais cela dépend d'un contexte bien précis.

Drapeau tanzanien  Parrainage d'Anthony :(cliquer sur la photo pour l'agrandir)

Anthony est un jeune garçon né en 2007, il vit avec sa petite soeur de 2 ans et ses parents dans une chambre sans électricité qu'ils louent à un propriétaire. Son père est conducteur de mototaxi et sa mère est sans emploi.

Anthony était dans une école maternelle avec laquelle l'association est aujourd'hui en contact. Dans cette école, un jeune bénévole australien venu travailler quelques semaines avait exprimé au directeur le souhait de parrainer Anthony.

Ils avaient alors pris contact avec ses parents et mis en place un parrainage encadré par l'école maternelle et son directeur, afin qu'Anthony aille étudier dans l'école privée de « Maua » (fleurs en swahili).

Après seulement deux années de parrainage, le bénévole australien n'a plus donné de nouvelles, ce qui a fait perdre aux parents d'Anthony l'espoir de le voir continuer à étudier dans une bonne école.

Cela peut aussi donner des inquiétudes pour la santé psychologique d'un enfant qui ne comprendra pas pourquoi il a été abandonné par son parrain, et pourquoi il doit maintenant intégrer une école avec une qualité d'éducation inférieure et un environnement complètement différent.

C'est dans ce contexte très particulier que l'association, une fois contactée, a fait une exception pour parrainer un enfant afin qu'il ait accès à une école privée, malgré que les frais scolaires soient élevés.

Notre politique est de travailler avec les écoles publiques pour des coûts réduits afin de favoriser l'accès au plus grand nombre.

Nous avons donc pris le relais de son ancien parrain, néanmoins, nous l'avons inscrit dans une autre école privée « Upendo » (amour en swahili), avec laquelle nous travaillons en étroite collaboration et dont les frais scolaires sont plus abordables pour notre budget.

L'association a été contactée par son père en début d'année 2015.

Parrainage Anthony 1 Parrainage Anthony 2

 

Parrainage Anthony 3

 

 

Frise pied de page